Hélène Lemyre et Sabrina

Le diagnostic initial

Notre fille a eu un diagnostic d’autisme il y a déjà 16 ans et a entrepris des traitements alors à l’Hôpital Ste-Justine. Nous ne connaissions rien de l’ergothérapie à ce moment mais avons vite reconnu les bienfaits de cette thérapie. Madame Hélène Lemyre nous a été référée par l’équipe en place, c’est à-dire l’ergothérapeute, le psychiatre de même que la spécialiste en orthopédagogie. A ce moment , Madame Lemyre exerçait à Saint-Faustin-du-Lac-Carré et nous devions nous déplacer à tous les vendredis soirs pour la rencontrer. Elle a aussi assuré le suivi de notre fille aînée pendant quelque temps ce qui a grandement aidé dans ses résultats scolaires.

Le cheminement de notre fille

Madame Lemyre s’occupe plus particulièrement du développement du système nerveux. Ce n’est pas une tâche facile, surtout lorsqu’on travaille avec un enfant qui ne comprend pas. Madame Lemyre a su obtenir la confiance de notre fille dès le départ . Ce fut en quelque sorte une ouverture de la communication avec notre fille qui était tout à fait fermée.

Les énormes résultats

En 15 ans il y a eu d’énormes changements chez notre enfant et je crois sincèrement que les soins de Madame Lemyre y sont pour beaucoup. C’est elle qui s’est toujours occupée de la coordination des différents spécialistes. Lorsque j’ai des questionnements je me réfère à elle. Ma vie professionnelle prend une place énorme mais sachant qu’elle est à jour c’est réconfortant. D’ailleurs Madame Lemyre est en constante formation, cela démontre son amour véritable pour sa profession. Notre fille reste avec un trouble sévère de la communication orale mais les apprentissages ont été énormes à tous les autres niveaux. Elle est souriante et heureuse, il est agréable d’être en sa présence. Les gens sont d’ailleurs surpris lorsqu’elle ne peut pas s’exprimer car elle a une allure tout à fait normale. Elle demeure sous les soins de Madame Lemyre, d’une orthophoniste ainsi que d’une orthopédagogue car je crois sincèrement que le système scolaire a d’énormes limites. Les professeurs sont compétents mais ils manquent de ressources . Le développement du système nerveux ainsi que l’intégration sensorielle et de l’orthophonie sont désormais absents du pro gramme d’études.

Nous comptons continuer avec l’approche de Madame Lemyre encore longtemps, aussi longtemps qu’elle le pourra. Nous sommes très reconnaissants envers elle. Sabrina adore aller chez Hélène, elle qui sait si bien la comprendre!

Si vous désirez en parler plus longuement , je serai ravie de répondre à vos questions.

Cordialement ,

Danielle D’Aoust

Laisser un commentaire