Hélène Lemyre et Sabrina

Le diagnostic initial

Notre fille a eu un diagnostic d’autisme il y a déjà 16 ans et a entrepris des traitements alors à l’Hôpital Ste-Justine. Nous ne connaissions rien de l’ergothérapie à ce moment mais avons vite reconnu les bienfaits de cette thérapie. Madame Hélène Lemyre nous a été référée par l’équipe en place, c’est à-dire l’ergothérapeute, le psychiatre de même que la spécialiste en orthopédagogie. A ce moment , Madame Lemyre exerçait à Saint-Faustin-du-Lac-Carré et nous devions nous déplacer à tous les vendredis soirs pour la rencontrer. Elle a aussi assuré le suivi de notre fille aînée pendant quelque temps ce qui a grandement aidé dans ses résultats scolaires.

Le cheminement de notre fille

Madame Lemyre s’occupe plus particulièrement du développement du système nerveux. Ce n’est pas une tâche facile, surtout lorsqu’on travaille avec un enfant qui ne comprend pas. Madame Lemyre a su obtenir la confiance de notre fille dès le départ . Ce fut en quelque sorte une ouverture de la communication avec notre fille qui était tout à fait fermée.

Les énormes résultats

En 15 ans il y a eu d’énormes changements chez notre enfant et je crois sincèrement que les soins de Madame Lemyre y sont pour beaucoup. C’est elle qui s’est toujours occupée de la coordination des différents spécialistes. Lorsque j’ai des questionnements je me réfère à elle. Ma vie professionnelle prend une place énorme mais sachant qu’elle est à jour c’est réconfortant. D’ailleurs Madame Lemyre est en constante formation, cela démontre son amour véritable pour sa profession. Notre fille reste avec un trouble sévère de la communication orale mais les apprentissages ont été énormes à tous les autres niveaux. Elle est souriante et heureuse, il est agréable d’être en sa présence. Les gens sont d’ailleurs surpris lorsqu’elle ne peut pas s’exprimer car elle a une allure tout à fait normale. Elle demeure sous les soins de Madame Lemyre, d’une orthophoniste ainsi que d’une orthopédagogue car je crois sincèrement que le système scolaire a d’énormes limites. Les professeurs sont compétents mais ils manquent de ressources . Le développement du système nerveux ainsi que l’intégration sensorielle et de l’orthophonie sont désormais absents du pro gramme d’études.

Nous comptons continuer avec l’approche de Madame Lemyre encore longtemps, aussi longtemps qu’elle le pourra. Nous sommes très reconnaissants envers elle. Sabrina adore aller chez Hélène, elle qui sait si bien la comprendre!

Si vous désirez en parler plus longuement , je serai ravie de répondre à vos questions.

Cordialement ,

Danielle D’Aoust

Hélène Lemyre et Étienne H.

L’approche initiale auprès de mon garçon

J’admire tout le travail et la rigueur dont a su faire preuve Madame Lemyre durant chaque rencontre. Les exercices proposés étaient bien adaptés et cela a permis à donner à mon fils tout le nécessaire pour corriger certains comportements. Ainsi, il lui arrivait de perdre l’équilibre et de tomber fréquemment lorsqu’il nous parlait mais les rencontres avec Madame Lemyre lui ont permis de garder les 2 pieds sur terre. Cela s’est fait graduellement.

Les différents exercices ont aussi permis à mon fils de ne pas porter « l’œil de pirate » habituellement proposé par un professionnel de la santé pour corriger le mouvement oculaire. À notre grande surprise, le mouvement de son œil a pu être corrigé par Madame Lemyre.

Les résultats observables

Moi et ma conjointe étions étonnés de tout ce qui a pu être amélioré. Ayant été diagnostiqué comme un enfant hyperactif par un psychologue spécialisé, notre fils peut maintenant demeurer sur sa chaise et apprendre plus facilement les notions enseignées à l’école ou à la maison.

Une consultation pour moi aussi!

J’ai aussi eu la chance de rencontrer Madame Lemyre car j’éprouvais de la difficulté à me concentrer. Au cours de nos rencontres, elle a pu me fournir des exercices pour m’aider à rétablir mon système nerveux me permettant d’être plus à l’écoute de mes différents interlocuteurs. Je peux ainsi plus facilement capter les différentes informations. Grâce aux différents exercices, j’ai pu aussi retrouver une bien meilleure dextérité manuelle me permettant ainsi de réaliser des travaux manuelles ce qui étaient plutôt improbable auparavant.

Je suis bien heureux aujourd’hui d’avoir pu bénéficier de tous les avantages offerts et de l’expérience de Madame Lemyre.

Etienne H.

Témoignage | Thomas Hinse

Hélène Lemyre et Thomas Hinse

Thomas est né le 18 janvier 1999. Dès son tout jeune âge, il s’intéresse à l’écriture et s’amuse en âge pré-scolaire à copier des livres pour enfant. Au primaire, il invente une multitude de petites histoires qu’il écrit sur des feuilles recyclées et brochées ensemble…’’Papa c’est l’histoire d’un pingouin en Afrique’’… Lors de nos voyages, il romance nos aventures. Parallèlement à son écriture, il écoutait en boucle une multitude de films de tous genres. Aujourd’hui, il a déjà créé son palmarès de ses  100meilleurs films.

À l’âge de 14 ans, soit au mois de mars 2013, Thomas sort de sa chambre et voilà que tout déboule :

Objet : pièce de théâtre écrit par Thomas Hinse 14 ans, pour ses comparses de classe.

Le groupe 23 de la polyvalente Curé-Mercure de Mont Tremblant n’aime pas la pièce de théâtre que l’enseignant Carl Guité leur a prescrit de jouer pour leur fin d’année scolaire. Certains élèves menacent même de boycotter la pièce de théâtre le jour venu. Il s’agit d’une pièce de théâtre qui sera joué le 18 avril à 19h à l’auditorium de la polyvalente par les 26 élèves.

Thomas, qui est passionné d’écriture, d’histoires drôles, de dessins, de films et des arts en général, ne veut pas que leur pièce de théâtre devienne un flop total. Il décide donc d’écrire une nouvelle pièce de théâtre. Le vendredi midi, il informe son père de son projet et ensemble, ils définissent une stratégie pour faire accepter le projet au professeur et aux élèves. Durant la fin de semaine, il pond 9 scènes de la pièce où les 26 élèves de la classe y trouveront un rôle qui leur est propre.

Lundi matin, thomas retourne en classe, mais prend le temps d’aller voir M.Guité à une pause et celui-ci accepte de jeter un coup d’œil. Le mardi, ils ont leur cours de théâtre. M.Guité questionne la classe sur les intérêts qu’ils ont pour la production de leur pièce de théâtre de fin d’année. Les élèves qui ne sont pas au courant de la rencontre entre Thomas et M.Guité, se lâche lousse et déblate sur la pièce. M.Guité leur demande alors si quelqu’un aurait une suggestion. Thomas lève la main et suggère qu’une nouvelle pièce soit écrite avec des rôles où tout le monde pourrait s’y reconnaître. Les élèves acceptent l’idée mais ne comprennent pas trop comment cela est réalisable. C’est alors que M.Guité partage aux 26 élèves la pièce que Thomas a écrite. Les élèves ont voté à l’unanimité pour la pièce de Thomas : Le manoir en Folie.

Le manoir en Folie a reçu une belle couverture médiatique :

  1. http://www.linformationdunordmonttremblant.ca/2013/03/20/a-14-ans-il-ecrit-sa-propre-piece-de-theatre
  2. http://www.pointdevuemonttremblant.com/Communaute/2013-03-20/article-3203849/Thomas,-14-ans,-autiste-et-auteur/1
  3. http://www.radio-canada.ca/emissions/cest_bien_meilleur_le_matin/2012-2013/chronique.asp?idChronique=286163
  4. http://www.pointdevuemonttremblant.com/Culture/2013-04-18/article-3223131/Le-manoir-est-en-folie-pour-Thomas-Hinse/1
  5. http://www.journaldequebec.com/videos/recherche/tremblant/un-jeune-ted-ecrit-une-piece-de-theatre/2312785123001/page/19
  6. http://www.linformationdunordmonttremblant.ca/2013/04/19/la-piece–manoir-en-folie–fait-sensation
  7. http://www.tvcogeco.com/laurentides/gallerie/emissions-2013/5908-le-rendez-vous-des-laurentiens/73412-thomasmathieu-hinse
  8. tremblantexpress.com/une-supplementaire-pour-manoir-en-folie/
  9. http://www.linformationdunordmonttremblant.ca/2013/07/09/le-manoir-en-folie-fait-un-tabac

Suite à cet engouement, Thomas suscite l’intérêt de la communauté artistique.  Le festival du court-métrage de Mont-Tremblant offre la possibilité à Thomas d’écrire un court métrage qui sera subventionné par l’Inis et projeté lors du prochain festival.

 

Couverture médiatique :

  1. http://vimeo.com/80265184
  2. http://www.leveil.com/Culture/2013-10-23/article-3436195/Lumiere-sur-la-diversite-des-courts-a-Tremblant/1
  3. http://www.tremblantexpress.com/quatre-jeunes-choisis-au-ffcmt.html
  4. http://www.hebdosregionaux.ca/laurentides/2013/10/24/une-fin-de-semaine-de-courts-metrages
  5. http://www.inis.qc.ca/nouvelle/jessica-gelinas-et-hugues-provencher-ont-anime-un-atelier-de-cre

De retour à l’école, les élèves du groupe de théâtre à Thomas lui demandent d’écrire une nouvelle pièce de théâtre et, toujours en valorisant l’élève selon ses forces, Thomas écrit  Le Club des Marginaux

Couverture médiatique :

  1. http://virtuel.linformationdunordmonttremblant.canoe.ca/doc/hebdo_l-information-du-nord-st-jovite/mont-tremblant_9avril2014/2014040701/?referrer=http%3A%2F%2Fwww.linformationdunordmonttremblant.ca%2F#2
  2. http://www.linformationdunordmonttremblant.ca/2014/05/06/et-de-trois-pour-thomas
  3. http://www.myvirtualpaper.com/doc/hebdo_l-information-du-nord-st-jovite/mont-tremblant_21mai2014/2014051601/18.html#18

 

Un chef d’orchestre de la région de Mont-tremblant, Jean-F Renaud, lance l’idée d’organiser une comédie musicale à Mont-Tremblant afin d’offrir la possibilité au jeunes et moins jeunes de la région de s’épanouir sur les planches.  Il demande à thomas d’écrire cette nouvelle comédie musicale qu’ils baptiseront La Rivière Interdite

Couverture médiatique :

  1. http://www.linformationdunordmonttremblant.ca/2014/08/24/une-histoire-de-haine-et-damour
  2. http://www.villedemont-tremblant.qc.ca/upload/File/Culture%20et%20loisirs/2014-06-11%20Programmation%20culturel%20Ete2014_Web.pdf
  3. http://www.linformationdunordsainteagathe.ca/2014/08/21/une-premiere-mondiale-a-mont-tremblant
  4. https://www.youtube.com/watch?v=IKPEjBfaEwU
  5. https://www.facebook.com/etiennedrapeau/posts/10152650001839658
  6. http://www.fondationmusicart.com/
  7. https://www.dropbox.com/s/ntn4fy5q3uthrrd/CIME-FM_01.mp3